Eglise Saint-François

Catégorie : Monuments

En pratique

Horaires d'ouverture

Tarifs
Entrée libre
Adresse

Place Saint-François
CH-1005 Lausanne


1005 Lausanne
Renseignements pratiques
Transports publics : bus 5, 7, 9, arrêt «Saint-François»
Parking payant : Montbenon

 




Descriptif
Unique vestige d'un ancien couvent franciscain, l'église Saint-François fut bâtie vers 1270. Rattachée dès 1536 à la paroisse protestante de la ville, l'église a par la suite été plusieurs fois menacée par la croissance urbanistique. Les derniers bâtiments conventuels ont été démolis entre 1895 et 1902.

Lieu des foires et carrefour du transit international, la place sur laquelle elle s'élève marquait autrefois la limite sud de la ville. Elle est aujourd'hui ceinte de maints édifices datant pour la plupart du début du XX
e siècle.

Historique
Venus de Besançon, les Franciscains s'installèrent à Lausanne en 1258, puis rayonnèrent dans le Pays de Vaud et une partie de la Savoie. L'église Saint-François de Lausanne est attestée en 1272 dans le testament d'un seigneur de Bourgogne, Pierre de Chalon, qui lègue une importante somme d'argent à la « fabrique ». Les Frères Mineurs de Lausanne bénéficièrent d'ailleurs à cette époque de nombreux et substantiels dons. De l'édifice primitif des années 1270-1275, l'église Saint-François a conservé le plan d'ensemble et les dimensions générales. Un détail du «Plan Buttet» (1638), montre quel devait être l'aspect de la construction et des bâtiments conventuels environnants, aujourd'hui disparus.

Aux 14
e et 15 e siècles sont ajoutées des chapelles, dont celle de la famille Billens, pourvue de peintures murales décoratives, et - après l'incendie qui dévasta Lausanne en 1368 -, on procède à la restauration de la nef et à l'érection du clocher. Jean de Liège, «architecte de Savoie», achève en 1387 la réalisation d'un bel ensemble de stalles sculptées. En ce qui concerne les vitraux, la plupart sont modernes, certains dus aux peintres Alexandre Cingria, Clément Heaton ou Ernest Biéler.

En 1664, l'Anglais John Lisle - un des juges du roi Charles I er d'Angleterre, exécuté en 1649 -, réfugié à Lausanne, fut assassiné dans l'église Saint-François par deux sicaires des Stuart.

Bibliographie
- 700
e anniversaire de l'église Saint-François à Lausanne, Lausanne 1972.
- Marcel GRANDJEAN, L'église Saint-François à Lausanne, Bern 1973.
- Claire HUGUENIN, Ulrich DOEPPER, Olivier FEIHL, L'église Saint-François de Lausanne. Genèse d'un monument historique, Lausanne 1998.