Le patrimoine militaire de l’Alsace et Lorraine

Verdun et la Première Guerre Mondiale|Le fort du Hackenberg est le plus important de la ligne Maginot|L'Hartmannswillerkopf est l'un des monuments nationaux de la Première Guerre Mondiale|La citadelle de Bitche est dessinée par Vauban au XVIIe siècle|Fleckenstein est un château fort semi-troglodyte|e château du Haut-Koenigsbourg|

Description
Centres d'intérêt : patrimoine,

Les territoires de l’Alsace et Lorraine ont connu un passé militaire très tourmenté fait de guerre et d’annexions depuis le Moyen Age jusqu’aux deux Guerres Mondiales du XXe siècle.

  • A Verdun, l’on visite la Citadelle souterraine, l'Ossuaire de Douaumont et des champs de Bataille.
  • Le fort du Hackenberg qui est le plus important de la ligne Maginot.
  • Le Vieil-Armand est l'un des quatre monuments nationaux de la Grande Guerre Mondiale, plus de 150’000 hommes s'y sont battus pendant quatre ans pour reconquérir l'Alsace.
  • Le célèbre architecte militaire Vauban a construit deux Citadelles en Alsace et Lorraine. Neuf-Brisach est la dernière ville fortifiée qu’il a construit en 1699 à l’âge de 70 ans. La Citadelle de Bitche qui est un véritable chef-d’œuvre de l'art militaire.
  • En Alsace, le château du Haut-Koenigsbourg édifié au XIIe siècle qui a tous les atouts d'une forteresse. Ainsi que le château fort semi-troglodyte de Fleckenstein. En Lorraine, Malbrouck est le seul château du XVe siècle intégralement conservé.

Les hébergements
Hotel de Montaulbain - Verdun-sur-Meuse, France
Hôtel
L'Hotel de Montaulbain vous accueille dans le centre historique de Verdun-sur-Meuse, à seulement 200 mètres du diocèse catholique romain....
Hôtel Les Orchidees - Verdun-sur-Meuse, France
Hôtel
L'établissement Les Orchidées est situé à 2 km du centre de Verdun, entre Metz et Reims....
Hôtel Prunellia - Verdun-sur-Meuse, France
Hôtel
Doté d'un bar et d'une terrasse meublée, cet hôtel se trouve à 30 minutes de marche de la cathédrale de Verdun....
Les étapes
A
Verdun
Verdun demeure associée à l’un des affrontements les plus meurtriers de la Première Guerre mondiale de 1914-1918. La visite des champs de bataille ne laisse pas indifférent. Le Verdun d’aujourd’hui montre le visage d’une ville aux rues animées et aux quais accueillants le long de la Meuse.
B
L’ouvrage du Hackenberg (ligne Maginot)
Le fort du Hackenberg est le plus important de la ligne Maginot. Il a été construit par les Français entre 1929 et 1935. 1’080 soldats vivaient à l’intérieur. Les galeries mesurent 10 kilomètres. Elles sont construites à 30 mètres de profondeur pour les protéger des bombardements.
C
Le château de Malbrouck
L'imposant château de Malbrouck est un témoignage particulièrement important puisqu'il est le seul château du XVe siècle intégralement conservé en Lorraine. Lieu d’étonnement, de découverte et d’imaginaire, il a tout pour fasciner.
D
La citadelle de Bitche
Véritable chef-d’œuvre de l'art militaire, la Citadelle de Bitche est dessinée par Vauban au XVIIe siècle. C’est une véritable cité souterraine comprenant des cuisines, des dortoirs et une infirmerie.
E
Le château fort de Fleckenstein
Fleckenstein est un château fort semi-troglodyte, c’est le deuxième château le plus visité en Alsace après celui du Haut-Koenigsbourg. Puissant et impressionnant, le château de Fleckenstein s’étend sur une barre rocheuse de 100 mètres de longueur à 338 mètres d’altitude.
F
Le château fort du Haut-Koenigsbourg
Dominant la plaine d'Alsace à 757 mètres d'altitude, le château fort du Haut-Koenigsbourg édifié au XIIe siècle a tous les atouts d'une forteresse. On découvre un panorama exceptionnel sur plaine d'Alsace, les Vosges et la Forêt-Noire.
G
La citadelle de Neuf-Brisach
Neuf-Brisach est la dernière ville fortifiée construite par Vauban à l’âge de 70 ans en 1699 sur ordre de Louis XIV pour la sécurité de l'Alsace. Elle présente une vision remarquable du système de défense le plus accompli du XVIIe siècle.
H
Vieil-Armand
L'Hartmannswillerkopf est l'un des quatre monuments nationaux de la Grande Guerre Mondiale. Plus de 150’000 hommes s'y sont battus pendant quatre ans pour reconquérir l'Alsace. Ce fut l’un des champs de bataille les plus meurtriers du front avec près de 25'000 soldats tués.
facebook
twitter
googleplus
linkedin