L’abbaye de Saint-Benoît

Images en cours de chargement
L’abbaye de Saint-Benoît|L’abbaye de Saint-Benoît|La nef de la basilique|Le tympan du portail|La crypte de l’abbaye de Saint-Benoît|Photo B. VoisinLa châsse contenant les reliques de Saint-Benoît |Photo Michel Langard

L’abbaye de Saint-Benoît

Fondée en 651 l’Abbaye de Saint-Benoît fut à l’apogée de son histoire entre les IXe et XIe siècles, un centre d’étude et de développement des arts à la renommée internationale. De cette abbaye prestigieuse seule l’église est conservée, les bâtiments monastiques ayant été détruits à la Révolution Française.

L’abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire, appelée également abbaye de Fleury, est située près de la rive nord de la Loire dans la partie inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Bref résumé d'histoire

L’abbé Abbon est considéré comme un des hommes les plus instruit de son époque, il y fit venir des écrivains, historiens et poètes. Il développa à la fin du Xe siècle une école abbatiale et un scriptorium réputés dans tout le monde occidental.

Son successeur Gauzlin développa l’activité artistique notamment par la construction de la tour porche, qui se voulait «un exemple pour toute la Gaule» et qui est devenue le symbole de l’abbaye.

Le transfert en 672 des reliques de Saint-Benoît de Nursie, le fondateur du monachisme occidental, assura le rayonnement de l’abbaye. Dispersés à la Révolution française, les moines réinvestirent les lieux en 1944, 38 moines y mènent actuellement sous la règle de Saint-Benoît une vie de prière et de travail.

L’architecture de la basilique

L’abbaye de Saint-Benoît est l'un des hauts lieux de la spiritualité et l'un des plus beaux joyaux de l’architecture romane. La tour-porche, le portail monumental et la nef en constituent les éléments les plus remarquables.

La tour-porche
La tour-porche est devenue l'un des symboles de l'abbaye, elle est ornée de douze chapiteaux historiés. Elle s'inspire des types de façade particulière d'église romane carolingiens et ottoniens. Les chapiteaux en sont remarquables par la qualité et le détail des sculptures.

L’abside
L'abside romane, construite entre 1060 et 1108, est éclairée par cinq vastes fenêtres, ce qui est inhabituel à cette époque. Le sol est décoré d'un pavement en pierres, marbres et porphyres, multicolores et de forme géométrique. Les chapiteaux décrivent en particulier le mythe d'Adam et Eve, le sacrifice d'Abraham et Saint Benoît. Le tombeau de Philippe Ier est du côté nord du chœur.

Le portail nord
Le tympan du portail nord (XIIe) est richement orné. Un Christ en majesté trône au milieu des quatre évangélistes Jean, Matthieu, Marc et Luc. Les autres apôtres et des anges portent des objets liturgiques. Une frise décore le linteau, elle raconte la translation des reliques de Saint-Benoît.

La crypte
La crypte, un puissant chef-d’œuvre de la seconde moitié du XIe siècle conserve sa physionomie primitive. Une châsse conserve les reliques de Saint-Benoît dont la règle rythme encore la vie d'une communauté de moines de l’abbaye de Saint-Benoît. Le déambulatoire est formé de deux voûtes en plein cintre reposant sur des colonnes massives.

Les itinéraires passant par ce lieu

Infos pratiques :

Adresse :
1 avenue de l'Abbaye,45730 Saint-Benoît-sur-Loire

Tarifs :
Entrée gratuite.

Horaires :
La basilique est ouverte aux visites de 7 h à 21 h tous les jours de 9 h à 19 h.

A savoir :
En semaine, la messe a lieu à 12 h. Les chants sont en grégorien.

La visite est libre.
facebook
twitter
googleplus
linkedin