Le Marais poitevin

Images en cours de chargement
Une promenade avec un batelier|Promenade en toute liberté, sans batelier|Maison traditionnelle dans le marais poitevin|Le Marais poitevin|Photo Ignacio IzquierdoLe quai Louis Tardy à Coulon|Photo Gilbert BochenekL'abbaye Saint-Pierre de Maillezais|

Le marais poitevin, «la Venise verte»

De nombreux adjectifs «insolite, dépaysant, merveilleux» qualifient les promenades en barque dans le Marais Poitevin. Le monde aquatique et végétal du marais poitevin ressemble à un immense labyrinthe de bras d'eau et de chemins.

Romantique «la Venise verte» est une destination pleine de charme avec ses voies d'eau calmes et propices aux promenades en barque. Ce milieu naturel empreint de quiétude présente d'ailleurs la particularité d'attirer de nombreux oiseaux sauvages.

Bref résumé d'histoire

A partir du VIIe siècle des travaux d'aménagement sont lancés dans le but d'exploiter la productivité des Marais poitevin : cultures, élevage, pêcheries et également le développement de marais salants. Les premiers endiguements de marais desséchés sont réalisés à partir de la fin du Xe siècle afin d'exploiter plus facilement les terres.

La région ayant été le cadre de nombreux affrontements pendant les guerres de Religion, beaucoup de destructions ont été effectuées.

Napoléon Ier décide en 1808 de conforter la vocation navigable des Marais poitevin. Cette décision constitue le premier acte d'une campagne de grands travaux qui vont, entre le début du XIXe siècle et le début du XXe siècle, donner au marais mouillé l'aspect que nous lui connaissons aujourd'hui.

Les types de paysages du Marais Poitevin

S'étendant sur trois départements, la Vendée, les Deux-Sèvres et la Charente-Maritime, le Marais poitevin se compose de deux parties : le marais desséché voué notamment à la culture et à l'élevage et le marais mouillé, surnommé la «Venise verte» en raison de ses multiples canaux et conches recouverts de lentilles d'eau.

  • A l’Ouest, l’estuaire de la Sèvre Niortaise débouche dans la baie de l’Aiguillon. C’est une halte importante pour des milliers d’oiseaux migrateurs qui viennent se reposer sur les vasières découvertes ou sur les prés-salés.
  • Proches de l’océan, les Marais Desséchés (65’500 hectares) sont de grands secteurs protégés des eaux de crue et des marées par des ceintures de digues. Il présente de larges paysages ouverts où les arbres sont rares.
  • Les Marais Mouillés (32’000 hectares) comprennent d’immenses prairies inondables réservées aux pâturages et de petites plantations denses de frênes.
  • Située entre Maillé et Niort, la «Venise Verte» est le milieu le plus étonnant. Pays des chemins d’eau et du silence vert, ces Marais Mouillés offrent un paysage original et unique. Dans ce véritable labyrinthe aquatique, le maraîchin, à l’aide de son bateau, pêche l’anguille, mène ses bêtes au pré et transporte le foin.

Une promenade en barque

Aujourd’hui les barques légères à fond plat demeurent le seul moyen pour découvrir de façon privilégiée cette nature exceptionnelle en partant de Coulon, du Vanneau, de Damvix, de Maillezais ou du charmant port d'Arçais.

Proposées sans guide ou avec guide, ces deux offres de promenade n’ont rien de comparable :

  • Sans guide, l’entreprise de batellerie vous remet une barque et un plan des canaux. Cette formule est plaisante mais elle ne permet pas de découvrir toutes les subtilités de ce territoire d’exception.
  • Avec un guide, un batelier rame mais surtout apporte de nombreuses informations sur le Marais Poitevin. Des thèmes aussi variés que l’histoire, l’architecture paysagère, la gastronomie ou la faune et la flore seront abordés.

La Maison du Marais poitevin

La Maison du Marais poitevin retrace, selon les principes d'un écomusée, l'histoire du Marais mouillé et de ses habitants du XIXe siècle à nos jours. La batellerie et la construction des barques traditionnelles, la pêche de l’anguille une espère emblématique du Marais poitevin et l’intérieur d’une maison maraîchine.

La Maison du Marais poitevin - Place de la Coutume, 79100 Coulon - Tél. +33 (0)5 49 35 81 04.

L'abbaye Saint-Pierre de Maillezais

L'abbaye bénédictine Saint-Pierre de Maillezais du XIe siècle est située au cœur du Marais poitevin dans le village de Maillezais. Elle présente la particularité d'avoir accueilli au XVIe siècle l'écrivain François Rabelais. Longtemps laissée à l'abandon, l'ancienne cathédrale est vendue comme bien national durant la Révolution française pour servir de carrière de pierre. Les ruines de l'église abbatiale majestueuses ainsi que les bâtiments conventuels qui abritent réfectoires, cuisine, cellier et la cave à sel sont ouverts à la visite.

A proximité de l'abbaye se trouve un embarcadère, un point de départ pour des promenades en barque sur les conches du Marais poitevin.

Abbaye Saint-Pierre de Maillezais - 85420 Maillezais - Tél. +33 (0)2 51 87 22 80.

Les itinéraires passant par ce lieu

Infos pratiques :

Adresse :
85420 Maillezais

A savoir :
Office de Tourisme du Pays né de la Mer
5 place de l'Abbaye, 85580 Saint-Michel-en-l’Herm
Tél. +33 (0)2 51 30 21 89

La visite est libre. Visite guidée.
facebook
twitter
googleplus
linkedin