Avenches

Images en cours de chargement
L'amphithéâtre|Buste en or de l’empereur Marc Aurèle|Le théâtre romain|Fragment de statue en bronze|La ville d'Avenches|Musée romain d'Avenches|

La capitale helvétique romaine

Aventicum était la capitale helvétique romaine. Avenches est l'un des plus importants sites archéologiques de Suisse, les Romains l'avaient choisi car il était au lieu où les chemins est-ouest et nord-sud se croisaient. Le musée romain d'Avenches abrite une précieuse collection d'antiquités gallo-romaines, dont la copie du buste de Marc Aurèle.

Bref résumé d'histoire

Après l'annexion par les Romains en 15 av. J.-C., de tous les territoires qui constituent la Suisse actuelle, Aventicum devint la capitale des Helvètes. La ville était située à un emplacement stratégique du réseau routier tout en ayant accès à la voie fluviale par un canal qui reliait la banlieue au port sur le lac de Morat. Sous l'empereur Vespasien, vers 71/72 ap. J.-C., la ville fut élevée au rang de colonie. Aventicum a atteint son apogée aux IIe et IIIe s. ap. J.-C. ; cette ville de plus de 20'000 habitants est alors bien intégrée à l'Empire romain par ses relations commerciales et économiques.

Du Moyen Age aux Temps Modernes Avenches n'est qu'une modeste bourgade, pourtant siège épiscopal jusqu'au VIe siècle. Au VIIe siècle, la ville est également connue sous le nom de Wifflisburg, du nom d'un chef germain appelé Wibilo. Elle se développe sans doute jusqu'au XIe siècle, la population subsistant au pied de la colline est alors protégée par une tour forte établie sur les ruines de l'amphithéâtre (aujourd'hui le Musée romain). Le Moyen Age a laissé des vestiges intéressants au château et à l'église Marie-Madeleine, qui remonte au prieuré fondé en 1134.

En 1536, Avenches doit se soumettre à l'autorité de Berne. En 1798 Avenches fut attribuée au canton de Fribourg, mais en 1802 le district tout entier est rattaché au canton de Vaud.

Le site romain d'Avenches

La disposition d'Aventicum, capitale de l'Helvétie romaine, est encore visible dans le paysage d'Avenches. Des parcours balisés permettent de suivre le tracé de l'enceinte (5 km, 73 tours, 3 portes principales), dont subsistent de nombreux éléments. Tour dite de la Tornallaz, porte de l'Est, porte de l'Ouest.

Les monuments principaux, restaurés ou aménagés, dotés de panneaux explicatifs, sont en visite libre : amphithéâtre, théâtre, temples dits du Cigognier et de la Grange-des-Dîmes, thermes.

L’amphithéâtre

L’amphithéâtre est érigé au début du IIe siècle sans doute, les travaux de terrassement dégageant l’arène et modelant le talus qui reçoit les gradins, peut-être en partie de bois ; seuls sont en maçonnerie les escaliers, les murs de l’arène et du couronnement, ainsi que les entrées axiales. Dans le dernier tiers du même siècle, l’édifice est agrandi, muni de gradins de pierre, d’une façade périmétrale à niches et d’un portail monumental en grands blocs à l’est.

A partir du IVe siècle, l’amphithéâtre est exploité comme source de matériaux de construction. Au XIe siècle, l’évêque de Lausanne fait élever une tour forte fondée sur les entrées orientales ; elle abrite aujourd’hui le musée romain.

L’amphithéâtre d’Avenches accueille chaque année un festival d’opéra, un festival de rock en plein air ainsi que d’autres événements culturels.

Le musée Romain

Le musée romain est installé dans la tour érigée sur l'amphithéâtre au XIe siècle. Les plus importantes découvertes sur le site d’Aventicum illustrent l’histoire de la capitale de l’Helvétie romaine : copie du célèbre buste en or de l’empereur Marc Aurèle, sculptures, mosaïques, inscriptions sur pierre, fragments d’un orgue romain, objets de la vie quotidienne.

Infos pratiques :

Adresse :
Tour de l'Amphithéatre,1580 Avenches
Tel :
+41 (0)26 557 33 15

Tarifs :
Musée : adultes CHF 4.-
Enfants jusqu'à 16 ans : gratuit

Horaires :
Octobre à Mars : 14 h 00 à 17 h 00
Avril à Septembre : 10 h 00 à 12 h 00
Fermé le lundi

A savoir :
La visite des monuments est libre. Les monuments sont accessibles toute l’année.

La visite est libre.
facebook
twitter
googleplus
linkedin