Fontenay-le-Comte

Images en cours de chargement
Le château de Terre-Neuve|L'église Notre-Dame|Photo ErickLa ville de Fontenay-le-Comte|© Ville de Fontenay-le-ComtLa place Belliard|La fontaine des Quatre Tias|Le musée de Fontenay |

Fontenay-le-Comte, ville d’Art et d’Histoire

Ancienne capitale du bas Poitou, Fontenay-le-Comte est classée ville d'Art et d'Histoire et fait partie de l'association des Plus Beaux Détours de France. Son patrimoine architectural remarquable est le seul secteur historique sauvegardé de Vendée. Fontenay-le-Comte conserve de remarquables témoins de l’âge d’or de la Renaissance, la place Bernard et ses maisons à arcades, des édifices Renaissance, les maisons à pans de bois de la rue des Loges et l'église Notre-Dame de style gothique flamboyant.

Bref résumé d'histoire

Pendant le Moyen Age, la ville de Fontenay-le-Comte est fortifiée par les comtes de Poitiers qui élèvent un château fort. La Renaissance est pour Fontenay-le-Comte une époque de splendeur avec la construction des plus beaux édifices de la ville : le château de Terre-Neuve, des hôtels particuliers et l'emblème de la ville la Fontaine des Quatre Tias.

Mais Fontenay-le-Comte, ville protestante, est assiégée huit fois pendant les guerres de Religion. L’un de ces sièges aboutit à la prise de la ville par le duc de Montpensier en 1575. Son château est démantelé en 1621. Au XVIIe siècle, le déclin économique s'amorce et s'accélère avec la révocation de l'édit de Nantes qui ruine les industries protestantes de la ville.

Lieux et monuments de Fontenay-le-Comte

Quelques vestiges des remparts subsistent suite au démantèlement des murailles au cours des XVIIIe et XIXe siècles, la Tour de la Boulaye de la fin du XVIe est encore visible. Le Vieux Fontenay conserve ses ruelles médiévales et la plupart des maisons actuelles respectent le parcellaire ancien.

  • La fontaine des Quatre-Tias (tuyaux en patois poitevin) a été construite en 1542 par l'architecte Léonard de Réau. On remarque sur le fronton les deux salamandres et le blason du roi François 1er.
  • L’église Notre-Dame et sa crypte romane datent en majeure partie du XVe siècle, elle est de style gothique flamboyant.
  • La maison Baron construite en 1841 est une architecture éclectique, mélangeant les styles roman, classique qui expriment le goût de la bourgeoisie du XIXe siècle.
  • Joyau de l’architecture Renaissance à Fontenay, cette demeure est composée de deux logis qui se développent autour d’une cour intérieure. Le couloir est couvert d’une voûte en anse de panier ornée de caissons à cartouches. Ce décor est digne de maisons royales.
  • La façade de l’hôtel de la Pérate est ornée de manière géométrique, il utilise le décor des monuments gréco-romains, notamment la superposition des trois ordres antiques, ornant le Colisée romain, un prestigieux exemple du Ier siècle après J.-C.
  • L’hôtel Gobin construit à la fin du XVIe siècle reproduit la forme «archaïque» d’un château à tourelles. Le décor est concentré sur la tour d’escalier.
  • La rue du Pont aux Chèvres mène au seul espace libre au sein de la ville du Moyen Age, on l’appelle la place aux Porches en référence aux maisons à arcades du début du XVIIe siècle.
  • La maison Chevolleau est un édifice du XVIIIe siècle construit sur des pans de murailles médiévales. Résidence d’artistes en été, c’est le lieu de la création artistique à Fontenay.

Le musée de Fontenay

Le musée de Fontenay est consacré à la conservation et la mise en valeur du patrimoine du Sud-Vendée. Les collections présentent un mobilier archéologique de première importance, notamment des verreries gallo-romaines du II siècle ap. J.-C. de Cologne, témoins des échanges commerciaux dès l’Antiquité.

Des meubles du Sud-Vendée et de l’Aunis montrent la fantaisie créative des menuisiers : cabinets, hommes debout, vaisseliers, armoires. Les nombreuses coiffes et les outils traditionnels complètent une présentation du Marais Poitevin. La salle des Beaux-Arts propose des tableaux du XIXe de  peintres vendéens : Paul Baudry, Auguste Lepère, Gaston Chaissac, Gabriel Charlopeau.

Musée Vendéen de Fontenay-le-Comte - Place du 137e R.I., 85200 Fontenay-le-Comte – Tél. +33 (0)2 51 53 40 04.

Le château de Terre-Neuve

Le château de Terre-Neuve est un château de la Renaissance construit en 1580, pour Nicolas Rapin, Grand Prévot de la Connétablie de France et compagnon d’Henri IV. C’est l’un des chefs-d’œuvre de Fontenay-le-Comte, bâti durant son apogée économique et intellectuelle.  François Ier l’a qualifié de «Fontaine et source jaillissante des Beaux Esprits».

La demeure accueillit au fil des années de nombreux érudits. Ainsi, Nicolas Rapin y invita notamment le duc de Sully et Agrippa d'Aubigné. De 1940 à 1943 le célèbre écrivain Georges Simenon habita le château, où il commença sa première œuvre autobiographique,

Château de Terre-Neuve - 85200 Fontenay-le-Comte - Tél. +33 (0)2 51 69 17 75.

Les itinéraires passant par ce lieu

Infos pratiques :

Adresse :
85200 Fontenay-le-Comte

A savoir :
Office de Tourisme du Pays de Fontenay-le-Comte
8 rue de Grimouard, 85200 Fontenay-le-Comte
Tél. +33 (0)2 51 69 44 99

La visite est libre.
facebook
twitter
googleplus
linkedin