Le Bioparc Zoo de Doué-la-Fontaine

Images en cours de chargement
Le camp des Girafes|La vallée des Rhinocéros|La fosse aux Charognards|Le canyon des Léopards|Les chemins de la Rose à Doué-la-Fontaine |La maison carolingienne de Doué-la-Fontaine|Photo William Gondoin

Un zoo unique au monde

Le Bioparc Zoo de Doué-la-Fontaine abrite, dans un site troglodytique insolite de 14 hectares de végétation luxuriante et  sauvage, plus de 1’000 animaux, dont la plupart sont des espèces en voie de disparition.

Creusé dans la pierre tendre de l'Anjou, le Bioparc de Doué-la-Fontaine offre aux animaux et aux visiteurs un cadre troglodytique exceptionnel, mariant une végétation luxuriante et décors spectaculaires. C’est l'un des plus beaux parcs d'Europe, renommé pour la qualité et l'originalité de sa présentation et l’un des sites les plus visités de Maine-et-Loire.

Très fortement impliqué dans la conservation des espèces menacées, le Bioparc - terme qui signifie le «parc de la vie» - est l'initiateur de projets nature qui visent à protéger les milieux naturels et les espèces qui y vivent.

Les animaux du zoo

Le choix des espèces présenté est guidé par l’intérêt du Bioparc Zoo de Doué-la-Fontaine pour certaines régions du monde : l’Afrique subsaharienne, l’Amérique du Sud, l’Asie du Sud-Est, l’Europe, l’Himalaya et Madagascar. Les espaces sont dédiés à un écosystème dans lesquels le visiteur se retrouve immergé et où la proximité avec les animaux et leur diversité suscitent l’émerveillement.

  • La grande Volière Sud-Américaine. C’est la plus grande volière à ciel ouvert d'Europe avec près de 500 oiseaux d'Amérique du sud.
  • Le camp des Girafes. Leur enclos s’anime deux fois par jour, pendant le déjeuner des visiteurs et à l’occasion du goûter des girafes, c’est un moment de proximité privilégié.
  • Le sanctuaire des Okapis. Les okapis partagent leur sanctuaire avec 25 espèces d’oiseaux hauts en couleur (touracos, calaos, cigognes, ombrettes, ibis).
  • La vallée des Rhinocéros. Des gazelles vivent avec les rhinocéros noirs au cœur d’un enclos spectaculaire de deux hectares.
  • La volière Européenne. La plus grande volière à ciel ouvert d'Europe avec près de 500 oiseaux d'Amérique du sud.
  • La zone Asiatique. La promenade est animée par le chant des gibbons, on découvre également des grues d’Asie et les très rares tigres de Sumatra.
  • Le canyon des Léopards. On observe des panthères des neiges, des léopards du Sri Lanka et des pandas roux, une petite espèce des forêts de bambous.
  • La zone sud-américaine. Des espèces menacées de ce continent : atèles, ours à lunettes, loutres géantes, loups à crinière et tamarins.
  • La fosse aux Charognards. Un espace de proximité spectaculaire trois espèces de vautours français. La curée quotidienne est l’un des rendez-vous forts du Bioparc.
  • Les varis de Madagascar. Deux espèces extrêmement menacées, les varis roux et les varis blancs et noirs, habitants dans les forêts tropicales humides des montagnes de l’Est.
  • Les grands Reptiles. Les trois grands ordres de reptiles sont représentés : les tortues géantes des Seychelles, des anacondas verts, des boas et le crocodile à front large d’Afrique.

Les chemins de la Rose

Bâtie sur un morceau de gruyère, troué de caves et de maisons troglodytiques, Doué-la-Fontaine est le premier producteur de rosiers en Europe, comme en témoignent ses parcs et ses jardins consacrés à la reine des fleurs.

Les chemins de la Rose est un véritable conservatoire avec ses 13’000 rosiers sur 4 hectares. Ouverture du 17 mai au 28 septembre. Parc de Courcilpleu, route de Cholet.

Dans le parc des écuries du château Foullon, on découvre un jardin botanique de plus de 400 variétés de roses (rosiers buissons, grimpants, tiges).

La maison carolingienne de Doué-la-Fontaine

Doué-la-Fontaine possède cet édifice archéologique unique qui constitue un maillon essentiel entre le simple habitat princier du Xe siècle et la demeure fortifiée du XIe siècle. Elle aurait été érigée, probablement vers l'an 900 par Robert comte d'Anjou, maître de la contrée à cette époque. Ce bâtiment fut la résidence de Louis le Pieux, fils de Charlemagne.

Située au premier rang des vestiges des demeures carolingiennes, elle est unique en France. C’est un vaste bâtiment rectangulaire d’environ 20 mètres sur 17 mètres. La construction est irrégulière, tantôt en petits moellons, tantôt en blocs plus importants, généralement caractéristiques des premiers temps de la construction médiévale.

Les itinéraires passant par ce lieu

Infos pratiques :

Adresse :
103 route de Cholet,49700 Doué-la-Fontaine
Tel :
+33 (0)2 41 59 18 58

Tarifs :
Adulte : 19,50 €
Enfant (3 à 10 ans) : 13,90 €

Horaires :
Ouvert tous les jours du 15 février au 11 novembre.

La visite est libre.
facebook
twitter
googleplus
linkedin