L'abbaye de Beaulieu-en-Rouergue

Images en cours de chargement
La façade de l'église|L'abbaye de Beaulieu-en-Rouergue|Photo SimficaLa voûte du chœur|Photo Simon BlackleyL'abbaye de Beaulieu-en-Rouergue|La rosace de l'église|Photo Thérèse GaigéExposition d'Art contemporain dans l'abbaye|

L’abbaye de Beaulieu-en-Rouergue

Rehaussés au XVIIe siècle, les bâtiments abbatiaux ouvrent sur le parc. D'un style épuré, les piliers de la salle capitulaire se déploient en palmier. Ils sont ornés d'un décor polychrome aux motifs géométriques.

L'abbaye de Beaulieu-en-Rouergue abrite le plus important musée d'art contemporain de la région Midi-Pyrénées avec des œuvres notamment de Dubuffet et Michaux.

Bref résumé d'histoire

L’abbaye de Beaulieu-en-Rouergue  fut fondée par des moines cisterciens venant de Clairvaux. Au XIIIe siècle les modestes bâtiments d'origine sont reconstruits et la Seye est canalisée pour alimenter les viviers. Les habitations, la salle capitulaire et le réfectoire sont reconstruits avant 1250. Au XIVe siècle est construit le cloître, mais il est détruit en 1562.

L’abbaye connut des travaux d'embellissement aux XVIIe et XVIIIe siècles, mais elle commença à décliner. Lors de la Révolution française, elle est vendue comme bien national en 1791 et transformée en ferme. Une partie des bâtiments est démantelée. L'abbaye est protégée en 1875, des travaux de restauration sont alors entrepris. L'abbaye est transformée en centre d'art contemporain.

Une abbaye cistercienne

La visite de l’abbaye de Beaulieu-en-Rouergue permet de découvrir nombre d'attraits architecturaux, comme l'église de style gothique, la salle capitulaire et le cellier.

  • L'église est construite en pierre de taille de moyen appareil. Elle adopte un plan en croix latine. La nef est à vaisseau unique de cinq travées sur croisées d'ogives se terminant sur un large transept. Chaque croisillon du transept a une chapelle.
  • La salle capitulaire est couverte de six voûtes d'ogives reposant sur deux colonnes et des consoles placées dans les murs. Cette salle a été construite avant l'église, peut-être dans les premières années du XIIIe siècle. Entre la salle capitulaire et l'église se trouve la sacristie couverte d'une voûte en berceau.
  • Au-dessus du cellier il devait y avoir le dortoir des convers. Il a dû être transformé au XVIIe siècle pour réaliser des chambres d'hôtes. Il en subsiste les fenêtres côté ouest, aujourd'hui bouchées, et la porte côté est permettant aux convers d'accéder à la ruelle.

Les itinéraires passant par ce lieu

Infos pratiques :

Adresse :
82330 Ginals
Tel :
+33 (0)5 63 24 50 10

Tarifs :
Adultes : 5,50 €
Enfants : gratuit

Horaires :
1er avril au 31 octobre, tous les jours sauf le mardi, 10h à 12h et 14h à 18h
1er juillet au 31 août, tous les jours, 10h à 12h et 14h à 18h

A savoir :
Géré par le Centre des Monuments nationaux

La visite est libre. Visite guidée.
facebook
twitter
googleplus
linkedin