Estavayer-le-Lac

Images en cours de chargement
Estavayer-le-Lac |La chappelle des Dominicaines|Le château de Chenaux|Roland ZumbühlLe musée des grenouilles|Centre Nautique Alphasurf|La réserve de la Grande Cariçaie|

L'un des plus beaux sites naturels protégés

La petite ville médiévale d’Estavayer-le-Lac sur la rive sud-est du lac de Neuchâtel associe l’un des plus beaux sites naturels protégés d’Europe aux joies prodiguées par un paradis des sports nautiques.

Bref résumé d'histoire

D'après des fouilles archéologiques, il a pu être établi que le territoire de la ville d’Estavayer-le-Lac était occupé par l'homme dès le Mésolithique (8000-5500 av. J.-C.). Selon la légende, Estavayer aurait été fondée par un chef germain du nom de Stavius, en 512, alors que généralement les plus anciennes villes de Suisse ont été fondées par les Romains. A l'époque de Charlemagne (742-814), Estavayer était déjà une ville, trois siècles avant la fondation de Fribourg et Berne. Humbert de Savoie dit "Le Bâtard" (1377-1443) est le Seigneur le plus célèbre d'Estavayer, il prit part à la Croisade.

En 1475, 6000 Bernois et 300 Fribourgeois s'emparent de Morat, Cudrefin, Avenches, Payerne et Montagny. Ils assiègent ensuite Estavayer qui fut pillée. En 1478, le Pays de Vaud, dont faisait partie Estavayer, était rendu à la Savoie par les Confédérés. Alors que le long conflit des guerres de Religion partagea la Suisse en deux caps hostiles (catholiques et réformés), le canton de Fribourg préféra se tenir à l'écart. Pays catholique, il était séparé de ses coreligionnaires par le canton de Berne, canton avec lequel il avait conquis ses nouveaux territoires et dont il voulait conserver l'amitié.

La vieille ville d'Estavayer-le-Lac

• La cité médiévale d'Estavayer-le-Lac mérite réellement qu'on s'y attarde. La vieille ville, entourée de remparts du Moyen-Age, recèle des trésors historiques et architecturaux. A chaque coin de rue, une nouvelle perspective de la ville s'offre au visiteur. La vue sur le lac de Neuchâtel et la chaîne du Jura est magnifique.

• La collégiale Saint-Laurent, le temple, les portes des Dominicaines, Camus et de la Thiolleyres, plusieurs tours (des Dominicaines, de l'Ecureuil, des Cormontants, de la Trahison, de Lombardie et de Savoie).

• Le château de Chenaux domine le lac de Neuchâtel, ce puissant édifice datant du XIVe siècle témoigne du riche passé de la ville. Le château fut construit dès 1392 par le chevalier Pierre et son frère Guillaume d'Estavayer. En 1432, le château fut acquis par Humbert, le bâtard de Savoie, qui y compléta la structure défensive. Pendant la Guerre de Bourgogne, le château fut incendié. C'est grâce aux travaux de reconstruction menée après 1476 que le château obtint son profil actuel.

• La chapelle des Dominicaines fut construite en 1319, mais a subi de nombreuses transformations, restauration terminée en 1975. On a la possibilité de voir un tableau triptyque (trois volets qui peuvent se fermer), c'est le fameux retable d'Estavayer, il est très célèbre et fut créé en 1521 par Hans Geiler.

La réserve naturelle de la Grande Cariçaie

La réserve naturelle protégée de la Grande Cariçaie est l’une des plus belles d’Europe, elle occupe toute la rive sud du lac de Neuchâtel sur plus de 40 km. Cette zone marécageuse abrite 1000 plantes et 10’000 espèces animales, soit un tiers de l’inventaire total de la flore suisse et un quart de l’ensemble des espèces animales répertoriées sur le territoire suisse. Les sentiers nature sont émaillés de points d’observation, tandis que les bois et les marais sont agrémentés de cabanes spéciales pour l’observation des oiseaux. On peut ensuite approfondir ces études dans les deux centres d’information sur la nature - BirdLife à La Sauge et Pro Natura à Champ-Pittet.

Le musée des Grenouilles

La collection phare du musée d’Estavayer-le-lac est constituée de 108 grenouilles naturalisées au milieu du XIXème siècle, par François Perrier, ancien officier au service du royaume de Naples jusqu’en 1848. D’où son appellation populaire de Musée des grenouilles.

François Perrier s’est appliqué à reproduire des scènes de la vie quotidienne d’Estavayer-le-Lac à cette époque. On y découvre un banquet électoral, une classe d’école, un dîner de famille, des soldats à l’exercice ou encore l’écritoire du notaire et bien d’autres saynètes reproduisant la vie d’Estavayer-le-Lac. François Perrier a mis un soin tout particulier à la reproduction fidèle du mobilier et des accessoires de ses saynètes, ce qui donne à cette collection un caractère unique. Véritable œuvre d’art en terme de taxidermie, de représentation anthropomorphique et sociale, cette collection vient d’être entièrement restaurée, pour le plus grand plaisir des visiteurs. Outre cette collection, le musée d’Estavayer-le-Lac recèle un véritable trésor, retraçant l’histoire de la cité, du XVe au XXe siècle.

Musée des Grenouilles - Rue du Musée 13, 1470 Estavayer-le-Lac - Tél. +41 (0)26 664 80 65.

Une base de loisirs et de détente

Située au bord du lac de Neuchâtel, la base de loisir Alphasurf regroupe toutes les activités sportives. On peut louer ou prendre des cours de voile, planche à voile, de ski nautique, se balader en bateau moteur ou en paddle-board, faire du canoë, du pédalo et du ski nautique sur l'unique téléski nautique de Suisse.

Alphasurf, Champ de la Vigne 7, 1470 Estavayer-le-Lac - Tél. + 41 (0)9 26 66 35 05.

Les itinéraires passant par ce lieu

Infos pratiques :

Adresse :
1470 Estavayer-le-Lac

A savoir :
Office du tourisme
Rue Hôtel de Ville 16, 1470 Estavayer-le-Lac
Tél. + 41 (0)26 663 12 37

La visite est libre.
facebook
twitter
googleplus
linkedin