Dossier(s) : Pays > Europe > Suisse > Les cantons suisses > Canton de Genève > 

Canton de Genève



Sommaire

 L'Histoire de Genève en bref

 





L'Histoire de Genève en bref
La Préhistoire
Les premières traces du peuplement humain dans le Bassin genevois sont datées d'environ 11'000 ans av. J.-C. Ce n'est que vers 5'000 à 4'000 ans av. J.-C. que les premiers paysans du Néolithique occupent un territoire très fortement boisé. La colline de la vieille ville, centre de l'ancienne Genève, ne sera habitée que beaucoup plus tard, probablement pas avant 1000 av. J.-C. Vers 500, des membres de la peuplade celte des Allobroges s'y installent à l'intérieur d'un refuge fortifié. La conquête des terres Allobroges par Rome fait de Genève une ville romaine.

L'Antiquité
En 58 av. J.-C., Jules César la défend contre une incursion des Helvètes ; la mention de cet événement dans ses Commentaires de la Guerre des Gaules est la première apparition du nom de Genève dans un texte. A l'apogée de l'Empire romain, l'agglomération se développe notablement. Peu avant 400 ap. J.-C., elle est érigée en évêché, centre d'un vaste diocèse.

Le Moyen Age
En 443, une tribu germanique, les Burgondes, se fixe dans la région. Pendant trente ans, Genève abrite la capitale de leur royaume. Celui-ci est occupé par les Francs en 534 : Genève est incorporée à la monarchie mérovingienne, puis à l'Empire carolingien. La désagrégation de ce dernier, au IX
e siècle, voit naître le Second royaume de Bourgogne, auquel Genève appartient. En 1032, cet Etat passe aux empereurs germaniques. En droit, Genève dépend désormais de l'Empire ; en fait, depuis le XIe siècle et jusqu'à la Réforme, elle est gouvernée par ses évêques devenus seigneurs de la ville.

L'Epoque moderne
La Réforme triomphe en 1535. Politiquement, la cité est maintenant une république. Calvin s'y installe en 1536. Son génie porte Genève au rang de Rome protestante. Dès 1550, une foule de protestants, en particulier français et italiens, persécutés dans leur pays, y trouvent un asile. Sous l'égide de Calvin et de Théodore de Bèze, ils procurent à leur nouveau foyer un grand rayonnement religieux et intellectuel.
En 1602, le duc de Savoie, Charles-Emmanuel, tente une attaque nocturne contre Genève (L'Escalade). Le XVIIIe siècle fut une époque de grande prospérité, les industries genevoises - dont la plus connue est l'horlogerie - le commerce et la banque sont florissants. Jean-Jacques Rousseau naît à Genève en 1712, Voltaire vit à proximité de 1755 à 1778.

L'Epoque contemporaine
En 1846, une révolution dirigée par James Fazy, renverse le gouvernement de la Restauration et établit la constitution qui régit encore le canton . Suivant les idées du Genevois Henry Dunant, le Comité international de la Croix-Rouge est créé en 1864, première des institutions internationales que la ville va abriter. La mission internationale de Genève s'affirme après la Première Guerre mondiale, lorsqu'elle est choisie comme siège de la Société des Nations, devancière de l'Organisation des Nations Unies. Genève demeure le siège de son office européen ; plusieurs dizaines d'autres institutions internationales y résident.


 
Pour en savoir plus
Canton de Vaud
Canton de Neuchâtel
Canton de Fribourg
Canton du Valais
Canton du Jura
Suisse
Canton de Genève
Canton de Vaud
Canton de Neuchâtel
Canton de Fribourg
Canton du Jura
Suisse