Dossier(s) : Pays > Europe > Suisse > Les cantons suisses > Canton du Jura > 

Chronologie de l'histoire du Jura


Source François Noirjean, archiviste cantonal


article précédent article suivant

 



Vers 620     Mort de saint Ursanne

Vers 640     Fondation de l'abbaye de Moutier-Grandval

675             Martyre de saint Germain et de saint Randoald

999             Donation de l'abbaye Moutier-Grandval à l'église de Bâle, par Rodolphe, roi de Bourgogne

1123           Fondation de l'abbaye cistercienne de Lucelle

1136           Fondation de l'abbaye prémontrée de Bellelay

1270           Achèvement de la formation du territoire de l'ancien Evêché de Bâle

1275           Lettres de franchises octroyées à Bienne par Rodolphe de Habsbourg

1283           Lettres de franchises octroyées à Porrentruy par Rodolphe de Habsbourg

1289           Lettres de franchises octroyées à Delémont 1289 par l'évêque de Bâle Pierre Reich de Reichenstein

1296           Lettres de franchises octroyées à Laufon par l'évêque Pierre d'Aspelt.

1312           Fondation de La Neuveville par l'évêque de Bâle Gérard de Vuippens

1338           Lettres de franchises octroyées à Saint-Ursanne par l'évêque Jean Senn de Münsingen.

1356           Tremblement de terre de Bâle provoquant des dégâts importants dans le Jura

1384           Lettre de franchises accordée à la Franche Montagne des Bois par le prince-évêque Imier de Ramstein

1486           Traité de combourgeoisie entre la Prévôté de Moutier-Grandval et Berne. Les villes et seigneuries de l'Evêché de Bâle ont conclu de nombreux traités de combourgeoisie avec des villes ou des cantons suisses.

1528           Etablissement du Prince-Evêque à Porrentruy dans le contexte de l'adoption de la Réforme protestante à Bâle

1579           Traité d'alliance entre le prince-évêque de Bâle, Jacques Christophe Blarer de Wartensee, et les sept cantons catholiques de la Confédération helvétique.

1591           Fondation du collège de Porrentruy

1618-1648   Guerre de Trente Ans, provoquant plusieurs mouvements de troupe et occupations militaires du Nord de la principauté épiscopale de Bâle.

1679           Le Chapitre cathédral de Bâle fixe sa résidence à Arlesheim, après son établissement à Fribourg-en-Brisgau au moment de la Réforme.

1726-1740   Troubles dans l'Evêché de Bâle, réprimés par l'intervention militaire de la France, la condamnation et l'exécution des meneurs de la rébellion, dont leur chef Pierre Péquignat

1739           Traité d'alliance entre l'Evêché de Bâle et la France

1758           Formation du Régiment d'Eptingue, engagé au service du Roi de France.

1792           Occupation d'une partie de l'Evêché de Bâle par les troupes françaises et proclamation de la République rauracienne

1793           La République rauracienne est rattachée à la France et forme le Département du Mont-Terrible, agrandi par la suite du Pays de Montbéliard et des bailliages méridionaux de la Principauté.

1800           Rattachement du Département du Mont-Terrible à celui Département du Haut-Rhin, dont le Jura forme deux arrondissements (Delémont et Porrentruy)

1815           Le Congrès de Vienne décide la réunion de l’ancien Evêché de Bâle à la Suisse ; son territoire est rattaché en majeure partie au canton de Berne. Toutefois, il conserve des institutions et droits particuliers (législation française, système fiscal, assistance, établissements scolaires)

1831           Constitution démocratique bernoise

1834-1836   Troubles dans le Jura à la suite de l'adoption par le canton de Berne des Articles de Baden, sensés régler les rapports entre l'Etat et le diocèse de Bâle

1839           Pétition jurassienne réclamant le maintien intégral de la législation française

1846           Nouvelle constitution bernoise confirmant les droits particuliers du Jura

1846           Erection de La Neuveville et Laufon au rang de districts

1847           Fondation de la Société jurassienne d'Emulation

1858           Transformation du collège de Porrentruy en Ecole cantonale

1872           Ouverture de la ligne de chemin de fer Porrentruy-Delle ; d'autres tronçons ferroviaires sont inaugurés en 1875 (Delémont-Bâle), en 1876 (Delémont-Glovelier et Tavannes-Court-Delémont), en 1877 (Glovelier-Porrentruy). Au tournant du siècle, le réseau secondaire est achevé.

1873-1878   Crise politico-religieuse du Kulturkampf

1893           Nouvelle constitution cantonale unitaire bernoise

1903           Fondation de Pro Jura, société jurassienne de développement, pour promouvoir le tourisme dans le Jura.

1917           Emergence d'un mouvement séparatiste jurassien

1925           Fondation de l'Association pour la défense des intérêts du Jura (ADIJ) ; elle adopte le sous-titre Chambre d'économie et d'utilité publique le 27 avril 1946. L'association est reconnue par le Gouvernement bernois le 25 mars 1952.

1943           Cahiers de doléances présentés par les associations jurassiennes (Société jurassienne d'Emulation, Pro Jura et ADIJ)

1947           Affaire Moeckli : le Grand Conseil bernois refuse d'attribuer au Jurassien Georges Moeckli le Département des travaux publics, considéré comme trop important pour être confié à un membre du Gouvernement de langue française.

1947           Fondation du Comité de Moutier "pour la défense des droits et intérêts du Jura" décidée lors de la manifestation de protestation du 20 septembre 1947, organisée à la suite de l'affaire Moeckli.

1947           Fondation du Mouvement séparatiste jurassien, qui devient Rassemblement jurassien en 1951.

1949           Publication du Rapport du Gouvernement bernois sur la Question jurassienne

1950           Révision constitutionnelle bernoise reconnaissant l'existence du peuple jurassien

1950           Fondation de l'Institut jurassien des sciences, des lettres et des arts.

1951           Homologation du drapeau jurassien par le Conseil-exécutif bernois.

1952           Fondation de l'Union des patriotes jurassiens, qui devient Force démocratique en 1974

1957           Fondation de l'Université populaire jurassienne

1959           En votation populaire du 5 juillet 1959, rejet de l'initiative du Rassemblement jurassien tendant à la promulgation d'une loi concernant l'organisation d'un vote consultatif en vue de connaître les aspirations du peuple jurassien

1963           Publication de l'ouvrage Le Jura des Jurassiens

1964           Affaire des Rangiers

1964           A l'occasion de la journée cantonale bernoise, à l'Exposition nationale de Lausanne, le 11 septembre, toute manifestation séparatiste est interdite

1964-1965   Publication de l'Anthologie jurassienne

1967           La Commission des 24, désignée par le Conseil-exécutif, siège pour la première fois le 20 juin 1967 ; elle présente son rapport le 24 octobre 1968.

1968           Inauguration de la place d'armes de Bure

1968           Nomination de la Commission confédérée de bons offices pour le Jura (Commission des quatre Sages). Ses rapports sont publiés le 13 mai 1969 et le 7 septembre 1971.

1969           Fondation du Mouvement pour l'unité du Jura, dit 3e force

1970           Additif constitutionnel bernois prévoyant l'organisation ultérieure d'un plébiscite dans le Jura.

1972           Le Conseil-exécutif bernois publie son rapport sur la création de région et l'aménagement du statut du Jura.

1974           Plébiscite, le 23 juin, dans les sept districts du Jura historique ; la création d'un canton du Jura est acceptée par la majorité des votants.

1975           Deuxième plébiscite, le 16 mars, dans les districts de Courtelary, Moutier et La Neuveville ; ces districts décident de rester dans le canton de Berne.

1975           Troisième plébiscite, en septembre, dans les communes « limitrophes » du futur canton du Jura pour demander leur changement de district. Le 14 septembre aussi, le district de Laufon vote pour son maintien dans le canton de Berne.

1976           Election de l’Assemblée constituante jurassienne le 21 mars.

1977           Adoption de la Constitution cantonale jurassienne par l’Assemblée constituante, le 3 février à Saint-Ursanne, et par le corps électoral jurassien le 20 mars.

1978           Votation fédérale du 24 septembre portant modification de la Constitution fédérale pour reconnaître le canton du Jura.

1979           Entrée en souveraineté de la République et Canton du Jura le 1er janvier.

1984           Publication de la Nouvelle histoire du Jura

1992           Institution de la Commission Widmer par le Conseil fédéral ; en 1993, elle propose de résoudre la Question jurassienne en deux étapes: la première en créant un Conseil interrégional de coopération et la seconde en formant un nouveau canton englobant celui du Jura et le Jura Sud.

1994           Signature, le 25 mars, d'un accord relatif à l'institutionnalisation du dialogue interjurassien par les gouvernements bernois et jurassien, sous l'égide de la Confédération.

1994           Début des travaux de l'Assemblée interjurassienne qui s'active à promouvoir la collaboration entre le Canton du Jura et le Jura bernois et dont l'objectif prioritaire est de "régler politiquement le conflit jurassien"

1994           Rattachement, le 1er janvier, du district de Laufon au canton de Bâle-Campagne

1996           Votation fédérale, du 10 mars, portant sur le transfert de la commune de Vellerat au canton du Jura, effectif dès le 1er juillet 1996.

1998           Ouverture du premier tronçon, Delémont-Porrentruy, de l'autoroute Transjurane A16.

2002           Inauguration de l'Hôtel du Parlement et du Gouvernement.

2006           Sous les auspices du Conseil fédéral, les cantons de Berne et du Jura donnent en commun à l'Assemblée interjurassienne le mandat de conduire une étude sur l'avenir institutionnel de la région interjurassienne.


article précédent article suivant