Dossier(s) : Pays > Europe > 

Grèce moderne

© Hachette Livre et/ou Hachette Multimédia

Sommaire

 A propos de la Grèce
 La Grèce antique
 L'histoire de la Grèce aux XIXe et XXe siècles
 La guerre d'indépendance grecque
 La république des Sept-Îles
 Le royaume de Grèce
 Othon Ier de Grèce
 Georges I, roi de Grèce
 La Grèce dans les guerres balkaniques
 La Grèce dans la Première Guerre mondiale
 Le schisme national en Grèce
 La guerre gréco-turque
 Le régime du 4 août
 La bataille de Grèce
 La bataille de Crète
 Occupation de la Grèce par les puissances de l'Axe
 La guerre civile grecque
 La dictature des colonels
 La Grèce est une république parlementaire


 



© Intercarto


Berceau de la démocratie, le territoire la Grèce moderne grec (3'150'000 km2 ) présente, sous une forme condensée, les traits caractéristiques du milieu méditerranéen: forte interpénétration de la mer et de la terre, climat chaud et sec, morcellement en petites régions naturelles.

Aperçu général d'un passé prestigieux

L'idéologie nationale est fondée sur l'idée de la continuité de la «nation grecque» (Ellinikon Ethnos) depuis la Grèce antique, bien qu'il soit évident qu'une histoire aussi longue a été, au cours des siècles, enrichie de l'apport de populations et de cultures différentes.

Déjà pendant l'Antiquité, l'hellénisme, le monde de langue et de culture grecques, s'étendait bien au-delà des frontières actuelles du pays. La culture grecque a été un élément fondamental de la civilisation de l'Empire romain. L'empire d'Orient - issu de la division de l'Empire romain au IV e siècle et de la création de la « deuxième Rome» à Constantinople - s'est progressivement transformé en un Empire byzantin chrétien et hellénisé. Pendant plusieurs siècles, la civilisation byzantine, que l'on peut considérer comme la seconde grande étape de la culture grecque, domina la Méditerranée orientale.  

Définitivement détruit lors de la prise de Constantinople par les Turcs en 1453, l'Empire byzantin fit place à un Empire ottoman; c'est au sein de ce dernier, où elle joua rôle notable, que la nation grecque moderne vit le jour. L'Eglise grecque devint une institution officielle et influente; le Phanar (quartier du patriarcat à Constantinople) accueillit l'intelligentsia grecque, qui fournit à la Porte médecins, interprètes, diplomates et gouverneurs.

A partir du XVIIe siècle, les Grecs profitèrent de la pénétration occidentale et de l'influence russe croissante pour développer leur commerce et leur marine marchande, notamment par le biais des communautés commerçantes grecques qui jalonnent les grandes routes entre l'Occident et l'Orient.  


 
Pour en savoir plus
Grèce antique
Le continent européen
Histoire de l'Europe