Dossier(s) : Pays > Europe > Suisse > 

Suisse - Le Moyen Age

401 - 1515
© Jean-Jacques BOUQUET, historien

Sommaire

 Burgondes et Alamans
 Du royaume franc aux Rodolphiens
 L'anarchie féodale
 L'émergence de grandes familles
 Essartage et renaissance des villes
 Les grandes heures de l'art chrétien
 1291 : la première alliance
 Un siècle de victoires
 Et des calamités
 L'Helvétie occidentale : le pays des principautés
 La reprise du XVe siècle
 Instruction et culture
 Victimes et exclus
 Dans la grande politique européenne


 


La Suisse à la fin du XVe siècle


Dans le Moyen Age le système féodal a été développé en Europe. Le roi était principalement chef militaire et avait le pouvoir de distribuer la terre conquise par ses troupes entre les ducs. Ceux-ci l'ont donné aux chevaliers. L'argent a existé à peine. Il n'y avait pas de base économique pour élever des impôts dans des quantités significatives.

 

Comme les Germains et les Celtes avaient petite expérience dans l'écriture, la science et les arts, l'Europe a pris plusieurs siècles pour regagner la connaissance de la culture gréco-romaine. Ce travail a été exécuté par les moines dans les couvents, qui savaient lire et écrire. La religion chrétienne n'avait pas eu le temps à s'étendre au nord des alpes avant l'invasion des germains. C'étaient des moines itinérants venant de l'Irlande qui ont prêché l'évangile aux en Suisse entre 600 et 700. Un de ces moines, Gallus, restait près de St. Gall (Suisse orientale) dans la première partie du 7e siècle. En 820 un monastère influent était fondé là-bas. Les monastères ont aussi contribué largement au progrès agricole (par exemple la culture des fruits) et des affaires (par exemple des contrats d'affaires de modèle élaborés par les moines de St. Gall en 888).

Citation «Histoire de la Suisse» © Markus Jud, Lucerne




 
Périodes liées

Moyen Age